Catégories
Non classé

Dimanche 3 mai – Les hommes d’avant

Ils étaient les hommes puissants
Ceux enfilant chaque matin un costume noir
Ceux que l’on laisse passer sur le trottoir
Parce qu’ils ont l’air
Si importants.

Ils étaient les hommes puissants
Aux fronts toujours stressés
Partant tôt, rentrant tard
Leur téléphone vibrait
A chaque minute

Le soir ils déposaient un baiser
Sur le front de leurs épouses
Sur les joues de leurs enfants
Ils murmuraient des excuses :
Le mois prochain sera plus calme

Désormais les hommes puissants
N’enfilent plus leurs costumes
Ne sortent plus ne vibrent plus
N’ont plus l’air si important

Ils découvrent leurs foyers
Ils découvrent leurs épouses
Ils découvrent leurs enfants
Ils découvrent la peur

Ils se réveillent la nuit
La gorge oppressée
La poitrine creusée par le vide
Ils tombent dedans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s