Catégories
Non classé

Jeudi 7 mai – A l’aube

Quelque part dans la forêt des brumes
Le vieux Chamane chuchote dans la langue oubliée
Les ailes des oiseaux se chargent sous l’averse
Nous marchons sur les traces de l’ours-esprit

Ce soir nous guettons le chant de la reddition
Et le murmure triste des pas perdus
Ce soir nous dormirons au creux d’une souche
Demain à l’aube, le soleil réinventera nos corps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s